Jésus contre Hitler : Zombies nazis en Sibérie

Sibérie, fin des années 60. Grâce à la magie noire, le sinistre Adolf Hitler est de retour, plus dément que jamais. Son plan? Ressusciter le plus de cadavres possible et constituer une armée de zombies nazis invincibles! Pour certains, il s'agirait de la Fin du Monde. Pour d'autres, c'est simplement le début d'une nouvelle journée de travail.
Car John J. Christ, chef de l'Agence B, connait bien le problème: il a plus d'une fois affronté le petit moustachu hystérique et sait comment déjouer ses plans démoniaques. À l'aide de son nouveau coéquipier David Goldstein, qui se demande bien pourquoi on a absolument tenu à l'incorporer dans cette unité délirante, John va faire ce qu'il sait faire de mieux: botter les fesses des créatures de cauchemar, des monstres des abysses, des esprits frappeurs et autres méchants en tout genre.
Ha oui, on ne vous avait pas dit? John J. Christ n'est autre que Jésus, le seul, le vrai, l'unique. Et il est en colère.


Avec un titre et un sous-titre comme ceux là, qui sentent bon la grande période du bis, il ne faut pas s'attendre à un de ses livres pompeux de la rentrée littéraire. Neil Josmunsi et les éditions Walrus proposent avec le premier tome de Jésus contre Hitler, une tentative d'hommage à un genre littéraire aujourd'hui devenu désuet : le pulp. Neil Jomunsi est influencé autant par les films fantastiques de séries Z que par les films d'actions à la testostérones des années 80. L'humour y est gras, proche d'un Austin Powers. J'aime l'idée d'une série de pulp publiée à notre époque avec des Nazis pas forcément malins combattant un Messie au caractère moins pacifique que le voudrait la légende.
Voilà ça c'était pour l’ambiance générale.

Je ne suis pas là pour remettre en cause ta foutue foi : je suis là pour buter du nazi, et si possible pour faire trébucher le petit moustachu. 
(John. J. Christ motive David Goldstein) 

 Jésus contre Hitler ; Zombis nazis en Sibérie est une réussite sur ces deux personnages principaux. Les échanges entre les deux personnages sont drôles (bien que trop court). Le Hitler de Jésus contre Hitler est un évident cousin du Dr Denfer tant dans son attitude générale que dans ses réparties et il ne lui manque que le chat Persan pour achever la ressemblance.
John J. Christ, lui tient de la rock-star, adeptes de petites phrases cinglantes et de Rambo dans sa propension à aller à la confrontation.
L'autre personnage récurent de la série c'est David Goldstein présenté comme le top du top de l'armée américaine, le soldat d'élite coéquipier du Christ, la crème de la crème. Il se révèle être une pleureuse de premier ordre.  Pleins de doutes, maladroit, cette armoire à glace, fleuron de l'armée ricaine est un fardeau pour le fils du seigneur qu'il devra sauver a de nombreuses reprises. Bref il ne sert pas à grand-chose et son soi-disant professionnalisme reste à prouver.
L'autre point faible de ce roman est le manque de descriptions de l'agence B pour laquelle travaille Goldstein et dirigée par John J.  Elle est un croisement entre le F.B.I de X-Files (pour l'immeuble de bureau), l'agence des M.I.B (pour la présence d'aliens suggérés) et le B.P.R.D. de Hellboy (pour le conseil hétéroclite qui dirige l'ensemble). Bien qu'un tiers du roman si déroule elle reste un décor vide sans aucune personnalité.

 _Jésus et maintenant Hitler... j'ai l'impression d'être le héros d'un de ses mauvais romans vendus à la sauvette par des escrocs et achetés par des abrutis....
(David Goldstein fait une découverte)

La très grande force de Jésus contre Hitler demeure dans son écriture. Courte et ne s'attardant pas sur l'exposition de ses personnages et la mise en place de ses décors, il privilégie l'action et les dialogues percutants (mais qui tombent parfois à l'eau...). Les chapitres sont donc formatés pour la lecture en portabilité (sur smartphone et autre liseuse).
En conclusion c'est une nouvelle sympathique dans un univers plein de promesses (l'explication de la présence du Christ sur terre est intrigante et pose pas mal de questions) qui a les défauts de ses qualités. Je vais probablement me laisser tenter par le second épisode.
Autre bonne chose, cette fois venant de l'éditeur Walrus. Le premier épisode de Jésus contre Hitler : Zombies Nazis en Sibérie est disponible gratuitement chez tous les libraires numériques (Amazon, IBookstore, Fnac...).

Zombies Nazis en Sibérie, Neil Josmunsi, Editions Walrus (09/2012), 68 pages. 

Aucun commentaire: